Développement Santé

Mettre en œuvre les ODD pour combattre la malnutrition au Togo

Une rencontre a eu lieu ce vendredi à Lomé. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable (ODD) et a réuni les acteurs nationaux ainsi que les partenaires techniques et financiers du Togo. L’efficacité de l’investissement  dans la nutrition, la mobilisation des énergies positives et les ressources nécessaires, le développement des partenariats stratégiques et opérationnels pour le renforcement de la nutrition au Togo : ce sont entre autres les thèmes à l’ordre du jour.

En effet, beaucoup d’efforts ont été effectués en vue de réduire la malnutrition au Togo. En plus d’avoir été pris en compte par la SCAPE (Stratégie de Croissance Accélérée  et de Promotion de l’Emploi), cette préoccupation majeure a poussé le Togo à adhérer au Mouvement  «  Scaling Up Nutrition –SUN) afin d’accélérer les progrès enregistrés en matière de lutte contre la malnutrition et corriger durablement la situation nutritionnelle. Le Plan National de Développement (PND), en cours d’élaboration, prend également en compte ce volet.

En outre, la rencontre a également permis d’informer les différents acteurs  et décideurs  des défis qui attendent le Togo en vue de définir des pistes pour un renforcement rapide de la nutrition notamment une analyse exhaustive  de la situation multi sectorielle de la nutrition pour faire prendre conscience des causes  et conséquences de la malnutrition ainsi que de solutions potentielles.

Toutefois, la situation  nutritionnelle  reste préoccupante. En effet, depuis 2006, la situation n’a pas changé en ce qui concerne la malnutrition chronique : la prévalence est  passée de 24% (MICS en 2006) à 29,5% (MICS  2010) et 27% (EDST 2013). Selon  cette  dernière enquête, 16% de femmes ont un indice de masse corporelle inférieure à 18, près de 7% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë ; ce taux était de 14% (MICS en 2006) et 4,8% (MICS 2010).

Commentaire d'article

Umalis