Agro-Environnement Diplomatie

Togo / Le ministre Agadazi était au Maroc pour parler « développement humain »

Le ministre togolais de l’Agriculture, Ouro-Koura Agazadi a pris part aux manifestations marquant le 12ème anniversaire de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH). C’est un projet mis en place par le roi Mohammed VI il y a 12 ans afin de combattre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale. Durant deux jours, il a été question de bonne gouvernance, d’intégration des jeunes à travers la formation professionnelle et le sport.

Au cours de son intervention, le ministre a fait un exposé sur les différents programmes initiés par son département en vue de venir à bout de la pauvreté dans le pays : la distribution d’intrants à plus de 200.000 paysans, la mise à disposition de 6.000 éleveurs des matériels agricoles, la création de zones d’aménagement agricole planifiés afin de faciliter l’accès des femmes et des jeunes à la terre. Avant d’arriver à ses initiatives, il a d’abord fallu identifier les besoins prioritaires des populations pauvres ou précaires ainsi que le choix des projets socio-économiques de développement.

En effet, la prévalence de la sous-alimentation au Togo a baissé de 21% entre 1992 et 2014. Par ailleurs, le ministre Agadazi n’a pas manqué de relever le développement de la finance inclusive avec le FNFI qui accorde des micro-crédits aux populations défavorisées et le lancement du Programme d’urgence de développement communautaire mené en collaboration avec le PNUD. Au cours de cette mission, le ministre avait à ses côtés Koudjo Adanou, le chargé d’Affaires togolais à Rabat.

Commentaire d'article

Umalis