Agro-Environnement

Faure Gnassingbé dans sa politique de relance de la filière café-cacao au Togo

Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé était mercredi dans la dans la région des Plateaux, où il a rencontré les populations et s’est entretenu avec les producteurs de cacao à Zogbégan. Il est allé galvanisé les producteurs de café et cacao de Zogbégan.

« Je suis allé au contact des populations à Badou dans la préfecture de Wawa. Ce fut l’occasion de visiter une plantation de cacaoyère à Zogbegan et le centre de production de matériel végétal d’Azafi », a posté le président de la république sur son profil Twitter. Par cette visite de la plantation de cacaoyère, Faure entend inciter les producteurs, à travailler pour relancer la filière café-cacao au Togo. Lors de cette visite, Faure Gnassingbé a suivi les explications de son guide Kodjo Ayita, le Directeur de l’Unité Technique Café-Cacao de Kpalimé.

Pour relancer la filière café-cacao, le Togo a élaboré plusieurs programmes. Dans cette politique de relance, le pays vise une production annuelle d’environ 30.000 tonnes pour le café et 26.000 tonnes pour le cacao. Ces programmes sont appuyés par la Banque mondiale, l’Union européenne et le FIDA.

Rappelons qu’en janvier dernier, M. Gnassingbé avait échangé avec les techniciens déployés sur les installations de l’Unité technique café-cacao (UTCC) de Kpalimé.

Commentaire d'article

Umalis