Economie

Selon la BCEAO, le Togo a enregistré un déficit aggravé en 2015

Le rapport des comptes extérieurs du Togo de l’année 2015 a été présenté par une délégation de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) hier à Lomé. Les chiffres indiquent que le pays enregistre un déficit structurel de 80.207 millions de FCFA dans sa position extérieure globale nette.

En effet, de la publication ce jeudi du 7ème rapport sur les comptes extérieurs du Togo au titre de l’année 2015, il est à noter un excédent de 114 995 millions FCFA au lieu de 76 940 en 2014. Aussi, le déficit courant hors dons publics est de 13,1% du PIB contrairement à 12,1% en 2014. De même, entre 2014 et 2015, on constate que le déficit du solde de transactions courantes est passé à 46 190 milliards FCFA.

Par conséquent, Kossi Tenou, le Directeur national de la BCEAO est arrivé à la conclusion selon laquelle le déficit s’est aggravé en 2015 ; ce qu’il justifie par une augmentation des importations massives des biens d’équipements. En revanche, le niveau des exportations des biens et services n’a pas progressé.

Devant l’urgence de combler cet écart, M. Tenou propose qu’il est important de diversifier les produits qui sont exportés vu que sur une période donnée la structure des exportations n’a pas changé. Les mêmes produits tels que le café, cacao, coton et phosphate sont exportés alors que sur le plan international, les devises sont en constance baisse.

Commentaire d'article

Umalis