Economie Finance

Le Togo et la Banque mondiale, embarqués dans un nouveau partenariat

Le Togo s’inscrit dans une nouvelle stratégie qui lui donne accès à la gamme complète des produits et services du Groupe de la Banque mondiale et lui garantie les interventions de cette Institution financière au Togo au cours des quatre prochaines années, de juillet 2016 à juin 2020. Ce sont là les retombées du nouveau cadre de partenariat de la Banque mondiale avec le Togo validé par son Conseil d’administration ce mardi 16 mai 2017 à Washington aux États-Unis.

En effet, cette stratégie de moyen terme mise en place par l’Institution financière mondiale depuis le réengagement de l’Association internationale de développement (IDA) au Togo en 2008 vise à aider le pays à atteindre une croissance plus inclusive et durable axée sur un secteur privé plus dynamique ainsi que des politiques, des investissements et des services publics plus efficaces. Selon Pierre Laporte, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo, la validation de ce nouveau cadre de partenariat est une bonne nouvelle pour le Togo.

En outre, ce nouveau partenariat permettra au Togo de bénéficier des ressources de l’IDA jusqu’au double avec plus de 230 millions de dollars alloués pour la période 2018-2020 ajoutés à 113 millions de dollars de financement de l’IDA déjà approuvés en 2017, le montant total des dons et crédits de l’IDA s’élève à plus de 350 millions de dollars pour la période couverte par la nouvelle stratégie. Selon Pierre Laporte, le Togo pourra compter sur l’appui de la Banque mondiale à la mise en œuvre de projets et programmes déjà en cours, à la proposition de huit nouvelles opérations dans les secteurs de l’énergie, la compétitivité et le développement des capacités, les infrastructures urbaines, les services logistiques, la santé, les services publics, la gestion des côtes et la gestion intégrée des catastrophes et des terres.

Commentaire d'article

Umalis