Faits divers Société

Togo / Le MMLK s’indigne du contrôle routier sur l’axe Lomé-Vogan-Anfoin

Surnommée « la route de la honte », le tronçon Lomé-Vogan-Anfoin fait couler beaucoup d’encre et de salive depuis que la première entreprise de BTP a pris la clé des champs en laissant cette route « à l’agonie ». C’est d’ailleurs la présence des services de contrôle routier qui est à l’origine de ce énième communiqué du Mouvement Martin Luther King (Mmlk).

« Alors que les automobilistes et les motocyclistes circulent avec des soucis et des peines sur cette voie et appellent de tous les vœux à la reprise imminente des travaux, il est embarrassant que les services du contrôle routier par leur présence quotidienne sur cette voie, augmentent les sentiments d’animosité, de douleur, de colère et d amertume de ces usagers », déplore le communiqué.

« Ce contrôle n’étant pas gratuit ni facultatif, mais un service payant comme le savent tous (action de fermer et d’ouvrir la main), les conditions des conducteurs de transport se compliquent davantage, eux qui souffrent déjà de l’amortissement de leurs engins », poursuit Pasteur Edoh Komi dans le communiqué. Devant cette situation, le MMLK propose au gouvernement d’observer un état de grâce et de tolérance (sursis de contrôle routier) sur cette route jusqu’à ce qu’elle soit mise à l’état favorable avant la reprise du contrôle routier.

Commentaire d'article

Umalis