Justice Sécurité Société

Togo : Pour mieux gérer les litiges, l’ARMP forme la police nationale

L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), a ouvert ce lundi et ce pour trois (3) semaines, une formation à l’endroit des cadres de la police nationale et les responsables du Centre de formation des professions de justice (CFPJ). Cette formation se situe dans le cadre du projet d’appui à la formation des agents de police du Togo, soutenu par l’Union européenne (UE).

C’est pour permettre aux cadres de la police nationale de répondre efficacement lorsqu’ils seront appelés à intervenir dans des litiges relatifs au secteur des marchés publics, régi par une loi qui date de juin 2009. Il s’agira durant ces trois semaines de les outiller sur les questions des procédures de passation, de  l’exécution et du contrôle des marchés publics.

Pour René Kossi Kapou, Directeur général de l’ARMP, les travaux vont être consacrés au cours de cette formation, au cadre institutionnel et principes fondamentaux des marchés, à la préparation du dossier d’appel d’offres et à la thématique de passation des marchés. Cette formation intervient au moment où, les marchés publics, les contrats écrits entre l’État et ses démembrements avec des personnes publiques et privées, seront désormais enseignés à l’École nationale de police.

Rappelons qu’une nouvelle loi régis depuis 2009, le secteur des marchés publics et les délégations des services publics. Cette loi a été prise conformément aux directives n°4 et n°5 de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

 

Commentaire d'article

Umalis