Media Société Technologie

Le Groupe Whatsapp « Togo Ma Cité » discute de l’alternance à travers une rencontre

Au Togo, les réseaux sociaux sont devenus des nouveaux lieux de prise de parole, la plateforme de messagerie instantanée Whatsapp encore plus. C’est ainsi que la problématique de l’alternance politique au Togo constitue l’un des thèmes essentiels des débats dans le  Groupe Whatsapp « Togo Ma Cité ». Il a donc décidé d’y réfléchir plus profondément au cours d’une rencontre organisée samedi dernier à Lomé.

« Les débats ont été vraiment très intéressants. Tant bien qu’on a sur le terrain des divergences, j’ai constaté que tout le monde était d’accord qu’il faut arriver à l’alternance avec ou sans les réformes. J’étais vraiment ému de ce que des membres de l’ANC, du FDR, du CAR, de l’OBUTS et autres… réfléchissent à une synergie d’action pour fédérer les forces et proposer cette solution aux présidents de ces partis afin de réaliser l’alternance », a indiqué Mustapha, l’administrateur principal de « Togo Ma Cité ».

Cette rencontre s’est tenue en présence de plusieurs cadres du Togo, issus pour la plupart des principaux partis politiques du pays. Ce fut un moment convivial marqué par des échanges entre togolais sur un sujet d’intérêt pour le développement de la nation. Si la plupart des participants semblait d’accord sur le principe de l’alternance, la question essentielle demeure le chemin à emprunter pour y parvenir. L’alternance au Togo, est-ce possible sans les réformes ou seulement avec les réformes constitutionnelles et institutionnelles ? Une question qui continue de nourrir le débat.

Commentaire d'article

Umalis