Politique

Togo / Programme de réparations du HCRRUN : la délégation est dans les savanes

Composée du 1er Rapporteur du HCRRUN, Dr. Wiyao Evalo et de plusieurs personnes ressources, une délégation du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) ont eu ce vendredi 12 mai  une séance d’échanges avec les populations de la région des Savanes. Cette rencontre d’information et d’échanges s’inscrit dans le processus de la mise en œuvre du programme de réparations de la CVJR dans le but d’indemniser les victimes des violences politiques et de violations graves de droits de l’homme de 1958 à 2005 au Togo.

A l’appel du HCRRUN, les populations de cette partie septentrionale du pays ont répondu en se mobilisant massivement pour écouter le message de pardon et de réconciliation dont est porteur la délégation du HCRRUN. Après le mot introductif du 1er Rapporteur qui a planté le décor en rappelant le contexte de l’Accord Politique Global (APG), deux autres communications axées respectivement sur la justice transitionnelle et la raison de son choix par le Togo ainsi que les différentes formes de réparations ont été présentées par M. Ouro Bossi Tchacondo et Mme Anaté Kouméalo.

A leur tour, les participants à cette rencontre parmi lesquelles on compte des victimes ont exprimé plusieurs préoccupations auxquelles les membres de la délégation ont apporté des réponses. Pour sa part, le préfet de Tône, M. Tchimbiandja Douti s’est réjoui du choix de sa ville pour abriter cette rencontre et a salué la volonté du gouvernement togolais ainsi que les actions du HCRRUN en vue de la réconciliation des fils et filles du Togo.

Commentaire d'article

Umalis