Sécurité

Togo / Une mise en garde du Col Yark Damehane aux personnels de sécurité

De nos jours, Internet et les réseaux sociaux occupent une place centrale dans la vie quotidienne des citoyens togolais, et ce ne sont pas les personnels de sécurité qui diront le contraire. Addiction ou passe-temps ? Là n’est pas le problème du ministère togolais de la Sécurité et de la Protection civile, Col Yark Damehane. Par une note circulaire de service, il veut sonner le glas de l’utilisation du téléphone par les personnels de sécurité aux heures de travail.

« Il n’est pas rare de constater des personnels de sécurité préposés à la garde statique d’un immeuble ou à la surveillance de la circulation, les yeux constamment rivés sur leurs téléphones portables sans se soucier de leur travail et ce, parfois en pleine voie publique, sous le regard médusé des usagers de la route », lit-on dans cette note de service en date du 09 mai. Selon le ministre de la sécurité, ce phénomène pénalise les personnels de sécurité dans l’exercice de leurs tâches professionnelles.

A cet effet, il rappelle à tous les personnels de sécurité que « ces attitudes sont de nature à fragiliser le dispositif de sécurité établi en même temps qu’elles exposent leurs auteurs à toutes sortes d’entreprises criminelles y compris terroristes ». Pour finir, Col Yark hausse le ton en demandant instamment aux directeurs généraux de la police et de la gendarmerie nationale ainsi qu’à tous les chefs des services de sécurité de mener des actions idoines pour réprimer ces comportements déviants et préjudiciables à la sécurité publique.

Commentaire d'article

Umalis