Agro-Environnement

Le gouvernement togolais prévoit une gestion participative des aires protégées

Au cours d’une réunion tenue ce jeudi à Lomé, les acteurs de la gestion des aires protégées ont procédé à la validation de l’étude sur la préparation d’un dialogue national sur l’aménagement durable et participatif des aires protégées au Togo.

En effet, l’objectif de cette étude est de poser les bases d’un aménagement durable et participatif afin de valoriser au mieux les aires protégées. Cette rencontre organisée par le ministère de l’Environnement et des Ressource forestières a été le lieu de présenter le résultat de ces travaux aux participants en vue de mener une synergie d’actions.

Notons que ce document est un volet du Projet Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT). Sa validation est un pas dans le processus de mise à contribution des populations dans la gestion durable des ressources nationales. Pour Sama Boundjouw, le Secrétaire Général du ministère de l’Environnement et des Ressources forestières, « cette gestion durable permettra de réduire au niveau national le réchauffement climatique et par là les effets néfastes du changement climatique sur l’environnement ».

Commentaire d'article

Umalis