Media

La HAAC favorable pour une hausse de l’aide de l’État à la presse togolaise

Ce jeudi, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) a présenté son rapport annuel (2016) sur l’état des médias. Ce document fait état d’un certain nombre de recommandations aux acteurs du domaine de la communication, y compris le gouvernement.

Selon le rapport, la HAAC dirigée par Pitang Tchalla, est favorable pour une augmentation de l’aide de l’État à la presse. Pour cela, l’institution de régulation entend plaider auprès des autorités togolaises pour voir tripler cette aide, qui est actuellement à 100 millions de francs CFA. « Cela est notre préoccupation depuis le début, de parvenir à ce que cette aide soit au moins triplée. On ne peut pas dire que nous sommes les pionniers de la dépénalisation et être dernier en cette matière », a estimé le président de la HAAC.

Ce souhait de voir l’enveloppe financière, de l’aide de l’État à la presse augmentée, a été exprimé lors des états généraux de la presse tenus du 30 juin au 2 juillet 2014 à Kpalimé, par les journalistes et organisations professionnelles de la presse mais depuis la situation n’a pas changé.

Pour rappel, l’enveloppe était fixée au départ à 75 millions de francs CFA. En 2010, elle a été revue à 350 millions de francs CFA. De 2011 jusqu’à nos jours, l’aide de l’État à la presse est ramenée à 100 millions.

Commentaire d'article

Umalis