Développement

Togo : Remettre à jour l’Accord de Cotonou des pays ACP-UE

Conclu en 2000 et révisé tous les 5 ans, l’Accord de Cotonou liant les pays ACP (Afrique, Caraïbe, Pacifique) et l’Union européenne est soumis depuis ce mardi à un processus de renégociation. En effet, cet accord marque un tournant décisif dans les relations de coopération entre ces pays et l’Europe marquées par la lutte contre la pauvreté, la promotion du dialogue politique et l’aide au développement.

Les questions d’actualité à savoir les changements climatiques, la sécurité alimentaire, la lutte contre le sida ou le renforcement de la sécurité dans les régions fragiles sont intégrées aux clauses de l’accord. Le Togo, tout comme les autres pays africains, a également son mot à dire par rapport à la redéfinition des termes du texte qui prendre en compte les réalités de l’heure actuelle. D’ailleurs, en plus de deux décennies, le continent africain a profondément changé.

A cet effet, le ministre togolais de la Planification, Kossi Assimaïdou, a confirmé l’engagement du Togo s’impliquer activement dans le processus de préparation des négociations en vue de la signature d’un nouveau cadre partenariat. Rappelons que le Togo a bénéficié d’un appui financier de l’Union Européenne à hauteur de 216 millions d’euros et d’une aide d’urgence d’environ 110 millions.

Commentaire d'article

Umalis