Santé

Santé : Tout savoir sur l’accident vasculaire cérébral (AVC)

Selon un récent sondage, l’accident vasculaire cérébral (AVC) est la 3ème cause principale de décès et la première cause d’invalidité dans le monde. Causée par l’interruption brutale du flux sanguin vers une zone particulière du cerveau, l’AVC survient à la mort des cellules de cette région et la perte des fonctions contrôlées par cette partie du cerveau.

Il faut d’abord relever que certains facteurs de risque comme l’hypertension, les maladies cardiaques, le tabagisme et l’alcoolisme, l’Hyperlipidémie (augmentation du cholestérol et des lipoprotéines de basse densité), le diabète, l’inactivité physique et l’obésité prédisposent à l’accident vasculaire cérébral (AVC). Certaines études avancent que les Africains et les latino-américain sont entre autres les groupes ethniques les plus susceptibles à cette maladie.

Par ailleurs, faites attention à ces petits malaises de l’organisme qui peuvent être des signaux de l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) : engourdissement ou faiblesse des membres d’un côté du corps, confusion mentale et désorientation, difficulté à marcher ou perte d’équilibre, asymétrie du visage (déviation de la bouche dans le sens opposé au côté paralysé), convulsions, altération du champ visuel.

Selon l’étude STEPS 2010 de l’OMS, effectuée au Togo en 2010 avec la participation du ministère de la Santé et le département des maladies non transmissibles (MNT) de la Division de l’épidémiologie, entre 2000 et 2010 à Lomé, le taux de mortalité des AVC est de 26,9%. Longtemps considéré comme une pathologie des personnes âgées (entre 55 et 60 ans), l’AVC constitue de nos jours la principale cause de mortalité brutale de la jeunesse.

Comprenez donc que tout le monde est à risque peu importe l’âge. Il est important de contrôler les facteurs de risque et réduire par là le risque de décès ou d’invalidité causé par un AVC ou une autre maladie liée. Pour cela, ayez une vie saine.

Commentaire d'article

Umalis