Media

Élections 2018 au Togo: la HAAC prévoit une relecture des textes

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), a dressé ce jeudi à Lomé, son rapport d’activités 2016. D’une centaine de pages, le rapport couvre la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2016. Dans ce rapport, la HAAC annonce de grands chantiers.

Selon le rapport, en 2018 auront lieu les élections législatives et peut-être les locales. Pour ce faire, il faut une relecture des testes régissant le travail des médias au cours des campagnes électorales et aussi, identifier les textes de la couverture « des campagnes d’élections locales qui seront les premières au Togo sous l’ère multipartite ». Ainsi, le rapport annonce la tenue d’un atelier qui sera consacré à la relecture du code de la presse et et de la communication.

La HAAC prévoit donc mettre un accent particulier sur les médias en lignes et réseaux sociaux, lors de la relecture des textes. « L’internet, c’est l’avenir mais l’une des lacunes du code actuel, c’est l’absence de régulation des médias en ligne. Il faut revoir le code pour prévoir des règles éthiques et déontologiques sur ces médias ou au moins décider si les règles qui s’appliquent aux médias ordinaires s’appliquent aussi à ces nouveaux médias », a déclaré Pitang Tchalla, président de l’institution de régulation.

Concernant le fonctionnement de l’institution elle-même, le rapport indique que, l’autorité prévoit le renforcement en personnel et en équipements et la mise en place d’une administration efficace. Cela passera par la création de (5) directions, dont celle chargée des médias, de la communication, de la documentation et des antennes régionales. Pour y arriver, la HAAC, entend s’inspirer des pays de la sous région.

Commentaire d'article

Umalis