Education

Togo : Pour la rédaction du statut particulier des enseignants, l’avis des syndicats compte

Les fédérations syndicales des enseignants siégeant au Cadre Permanent de Concertation (CPC) ont rencontré ce mardi à Lomé le Comité de rédaction du statut particulier. Ceci, dans le but de recueillir les préoccupations nouvelles et les avis des syndicats et fédérations en vue de l’élaboration d’un texte consensuel prenant en compte les besoins de tous les enseignants.

Cette rencontre de deux heures a permis aux différents acteurs de se concerter sur plusieurs points essentiels. En effet, les représentants de la Fesen ont exprimé leurs attentes. Les membres du comité de rédaction du statut particulier des enseignants doivent prendre en compte « deux documents » à savoir celui élaboré au CPC et celui de relevé de conclusion du groupe de travail qui a été remis en mars dernier au Premier ministre, Komi Sélom Klassou.

Selon Hounsimé Senon, secrétaire général de la Fesen, cette commission à la tête de laquelle se trouve l’inspecteur Adamah Kankoe entend travailler avec tous les acteurs impliqués dans le système éducatif afin d’élaborer un statut particulier permanent. Elle prévoit aussi aller dans les chefs-lieux des régions afin de recueillir les avis des personnes ressources.

Commentaire d'article

Umalis