Politique

Nicolas Lawson : « L’élection d’Emmanuel Macron est un non-événement… »

L’élection d’Emmanuel Macron comme président en France, suscite une admiration depuis dimanche dernier au sein de la classe politique togolaise. Invité ce mardi sur la radio Taxi Fm, le président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR), dit ne pas comprendre cet enthousiasme autour de l’élection de Macron.

Pour Nicolas Lawson du PRR, « L’élection d’Emmanuel Macron est un non-événement dans la mesure où elle était attendue ». Il qualifie cette élection française d’étrange, car elle a révélé le degré de corruption des politiciens français. Il explique cette corruption des politiciens français par le fait que, François Fillon s’est laissé éliminer en prétendant ne pas se présenter au cas où il serait mis en examen, au lieu de chercher une solution B. A cela s’ajoute le soutien financier d’un groupe de personnes, dont a bénéficié Emmanuel Macron, ancien ministre de l’économie de François Hollande.

Le patron du PRR, estime plutôt que, de cette élection les africains doivent, y compris lui-même tirer des leçons pour l’avenir, au lieu de polémiquer. Le peuple africain doit comprendre que la « corruption des sociétés l’amène toujours à des choix comme ça où un jeune homme de 39 ans devient président de la 6ème puissance mondiale sans qu’il ait véritablement des qualités qui permettent de conduire une grande nation et de faire face aux mutations mondiales d’aujourd’hui », a-t-il martelé.

Il appelle par ailleurs l’opposition togolaise à une prise de conscience, afin de faire face aux vrais problèmes au lieu de perdre son temps dans des marches et des contestations interminables.

Commentaire d'article

Umalis