Société

La HAPLACIA à la recherche des moyens pour démarrer ses activités au Togo

Une délégation de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLACIA), avec a sa tête le président, a rencontré ce mardi à Lomé, le premier ministre Komi Selom Klassou. Le président et ses collaborateurs, sont allés exprimer le besoin de l’institution au chef du gouvernement togolais.

L’institution est mise en place pour lutter contre la corruption au Togo. Et pour accomplir leur mission, les membres de ladite institution ont déclaré leur patrimoine en avril dernier. Maintenant, ils sont à la recherche des moyens pouvant leur permettre de commencer leurs activités, d’après Essohana Wiyao, président de la HAPLACIA.

« Au cours de cette visite, nous lui avons fait le rapport des formalités de notre installation  et en retour, nous avons sollicité son appui pour aller de l’avant. Il nous a rassurés et promis son appui et nous a prodigué des conseils et nous a donné des précisions sur la mission qui nous a été confiée », a-t-il déclaré.

Notons que les membres de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, sont au nombre de 7. Ils sont nommés en janvier et ont pris fonction en février dernier, après une prestation de serment devant la Cour suprême.

 

Commentaire d'article

Umalis