Education Finance

18 millions de dollars pour renforcer les services logistiques commerciales du Togo

Pour renforcer l’efficacité des services de logistique commerciale, la Banque mondiale débloque pour le Togo, un prêt de 18 millions de dollars. C’est dans le cadre du nouveau projet de facilitation du commerce et de compétitivité des services logistiques(PFCCSL,).

Ce concours financier a été approuvé ce lundi à Washington par le groupe de la banque mondiale. Le projet vise à améliorer le cadre juridique et réglementaire  régissant le secteur du transport et de la logistique. Il prévoit un volet, celui du renforcement des acteurs logistiques et de plusieurs fonctions de services. Une priorité sera également donnée à la modernisation de la flotte de camions, à travers des instruments de crédit-bail.

« L’économie togolaise est ouverte aux échanges internationaux et grâce à sa situation géographique et ses infrastructures portuaires, le pays est une voie d’accès idéale aux marchés régionaux et internationaux et peut servir de pôle logistique et de transport pour la sous-région », a souligné Pierre Laporte, directeur des opérations de la banque mondiale pour le Togo.

Outre cela, le nouveau projet va permettre au Togo de mettre en œuvre l’accord de l’OMC sur la facilitation des échanges, en vue d’optimiser les services douaniers d’enregistrement pour les négociants et opérateurs des services logistiques respectueux de la législation. De ce fait, des critères pour la professionnalisation du transport routier et des services logistiques et des réformes pour la facilitation des échanges seront introduits dans le projet.

Le PFCCSL, s’inscrit dans la lignée des programmes nationaux et régionaux pour le transport et la facilitation des échanges.

Commentaire d'article

Umalis