Agro-Environnement

Agriculture : Le Togo pourrait être la réserve alimentaire de la CEDEAO

Depuis que le gouvernement togolais a décidé de faire de l’agriculture un secteur clé de développement et créateur de richesse, les résultats des programmes et projets mis en œuvre dans ce secteur ont subi une nette amélioration. L’autosuffisance alimentaire est en passe de devenir une réalité au Togo.

96 000 tonnes d’excédents céréaliers, 661 000 tonnes de tubercules et plus de 144 000 tonnes de légumineuses : voilà les chiffres qui « ont valu à notre pays d’être sollicité par la CEDEAO pour la constitution d’une réserve alimentaire en vue de juguler les risques réels d’une instabilité alimentaire dans notre espace communautaire », annonce le gouvernement réuni en conseil des ministres le jeudi 05 mai 2017.

En effet, les questions liées à la situation alimentaire en Afrique de l’Ouest ont été largement discutées lors de cette rencontre gouvernementale. Selon le bilan de la campagne agricole 2016-2017 dans la zone CEDEAO, il est à noter une hausse des productions céréalières, un épuisement des ressources fourragères et le tarissement des points d’eau dans la région sahélienne. Pour sa part, le conseil a salué les performances du secteur agricole, qui ne sont autres que les résultats des multiples soutiens et reformes dont bénéficie le monde agricole ; ce qui cadre d’ailleurs avec la vision de développement inclusif du Chef de l’Etat togolais.

Commentaire d'article

Umalis