Politique

Togo : Un Conseil des Ministres a été tenu ce jeudi 04 mai 2017

Au palais de la Présidence de la République, les membres du gouvernement se sont retrouvés sous la houlette du Chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé, pour prendre en ce jeudi 05 mai 2017 des décisions importantes qui engagent leur responsabilité pour l’avancement de la nation togolaise. Voici en résumé ce qui a été dit pendant cette réunion gouvernementale de haut niveau.

En effet, au cours de ce conseil, trois (03) décrets ont été étudié et adopté pendant qu’un autre a été examiné en première lecture ; trois (03) communications ont été écouté puis des divers ont clôturé la séance.

D’entrée de jeu, le Président de la République a adressé ses félicitations à la population togolaise pour sa mobilisation lors des différentes activités ayant marqué le 57ème anniversaire de l’indépendance du Togo, de la célébration du 1er mai. Il n’a pas passé sous silence l’excellence des relations entre le Togo et le Ghana comme l’a démontré la récente visite officielle du Chef de l’Etat ghanéen Nana Akufo-Addo. Sur ce, le Président de la République a instruit les ministres, de préparer avec soin, les travaux de la grande commission mixte paritaire Togo-Ghana qui se tiendront au mois de juillet prochain.

Au titre des décrets, le premier décret adopté par le conseil porte autorisation de perte de la nationalité togolaise à 274 personnes qui en ont fait la demande suivant la procédure réglementaire. En conformité avec les dispositions de l’ordonnance N° 78 – 34 du 7 septembre 1978, ce décret permet aux requérants de pouvoir jouir d’une autre nationalité acquise par voie de naturalisation et qui impose l’abandon de la nationalité togolaise. Le deuxième décret adopté par le conseil porte institution de l’audit de la sécurité routière au Togo en conformité avec la directive N°13/2009 du 25 septembre 2009 de l’UEMOA. Ce décret prend en compte le cadre général d’évaluation du potentiel d’insécurité routière et la performance sécuritaire des infrastructures et services de transport, des projets et programmes concernant la sécurité des usagers et instaure un audit de sécurité routière.

Par ailleurs, le conseil a examiné en première lecture le décret portant modalités d’application de la loi N° 2016-006 du 30 mars 2016 portant liberté d’accès à l’information et à la documentation publiques.

En ce qui concerne les communications, la première rend compte au conseil des difficultés que traverse le Conseil Régional pour l’Education et l’Alphabétisation en Afrique (CREAA) dont notre pays abrite le siège. La seconde communication a porté sur l’organisation de la 3ème édition du forum national de la Femme, institué par décret N° 2011-159 du 18 novembre 2011. Au regard des succès obtenus au cours des deux précédentes éditions, l’édition de cette année est prévue pour se tenir au mois de juin 2017. La troisième communication suivie par le conseil est relative à la sécurité nutritionnelle au sahel, en Afrique de l’ouest et au bilan de la campagne 2016-2017 au Togo.

En divers, le ministre du commerce et de la promotion du secteur privé a rendu compte au conseil du séjour au Togo du 24 au 26 avril 2017, d’une délégation belge conduite par la secrétaire d’Etat chargée du commerce. Cette mission fait suite à celle conduite par le ministre du commerce et de la promotion du secteur privé en Belgique du 18 au 20 avril 2017, au forum Africa – Belgium Business Week édition 2017 où notre pays, le Togo, était l’invité d’honneur. Ce forum a regroupé les opérateurs économiques belges, européens et africains.

Le ministre du commerce et de la promotion du secteur privé a également informé le conseil de la visite d’une délégation d’hommes d’affaires indiens dans les prochains jours dans notre pays. L’arrivée de la délégation indienne est l’une des résultantes de la participation de notre pays au conclave Inde – Afrique tenu à New-Dehli en mars 2017.

Commentaire d'article

Umalis