Santé

Saison pluvieuse : Quand il fait froid, quoi manger ou boire ?

Au Togo, nous avons deux grandes saisons : pluvieuse et sèche. Cette année particulièrement, la première s’est fait désirer. Le climat caniculaire est venu à bout de la patience des populations avant que les premières gouttes de pluie se s’abattent sur le sol surchauffé à bloc. Mais, le plus important, c’est que la saison des pluies s’annonce déjà et elle promet d’être rude et difficile à supporter. Voici pour vous quelques astuces pour tenir le coup par votre alimentation.

Sachez de prime abord que par temps froid, il existe une règle d’or : ne jamais entamer sa journée avec l’estomac vide. Quand la température baisse, la dépense énergétique devient légèrement supérieure par rapport à celle déployée en période de chaleur. Le corps a donc besoin d’une réserve d’énergie pour se maintenir pendant toute la journée; vous comprenez pourquoi l’envie de manger se décuple.

Composez-vous un petit déjeuner équilibré, composé de pain, du lait et d’une boisson chaude (thé ou tisane). On ne le dira jamais assez, un petit déjeuner riche et énergétique est essentiel pour l’équilibre du corps. Cela permet d’éviter le petit creux de la fin de matinée et, surtout, de fournir au corps l’énergie nécessaire pour maintenir sa température. Buvez abondamment de l’eau pour hydrater le corps.

Consommer également des sucres lents avec des protéines constitue un mix énergétique idéal pour notre corps : pâtes, riz, pommes de terre, viandes et poissons. Aussi, les boissons chaudes, comme les tisanes vous aideront à réguler la température du corps. A cet effet, le café et le thé sont de bonnes options pour activer la thermogénèse, c’est-à-dire la production de chaleur dans le corps, à condition toutefois de ne pas exagérer sur les quantités. N’oubliez pas que les fruits et légumes sont importants en période de froid. Source d’énergie et de vitalité, ils permettent aussi d’améliorer la résistance aux infections et de contribuer à limiter la durée et les symptômes des rhumes et des grippes.

Commentaire d'article

Umalis