Sécurité Société

Le gouvernement togolais prend un nouveau décret en matière de sécurité routière

Le gouvernement togolais veut se doter d’un dispositif important en matière de sécurité routière. Il a adopté en Conseil des ministres ce jeudi, un décret portant institution et organisation du système d’information sur les accidents de la route, conformément à la directive n°14/2009 de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

 La directive de l’UEMOA est relative à l’ensemble des dispositions réglementaires de matériels et logiciels informatiques, de procédures et d’acteurs en interaction pour produire des données et informations sur les accidents de la route.

Ainsi, la mise en place de ce système devra « permettre au Togo de disposer de statistiques réelles pouvant le conduire à prendre des mesures idoines pour réduire le taux de morbidité routière », d’après le communiqué du conseil des ministres.

Au Togo, en 2016 selon le bilan sécuritaire présenté par le ministère de la sécurité et de la protection civile, il y a eu 5.393 cas d’accident, dont 6.846 blessés et 514 décès. L’association Action pour les victimes de la route (AVR) vient de publier un récent rapport qui fait état de 35.443 cas, avec 3.784 décès sur les huit dernières années.

Commentaire d'article

Umalis