Politique

Togo/Colloque CAP 2015: l’église dans le processus de démocratisation en Afrique

Le révérend père Pierre Marie Chanel Affognon, était l’un des orateurs du deuxième colloque sur l’alternance politique en Afrique organisé fin avril dernier par le CAP 2015. Sa communication portait sur le thème, «Contribution des Confessions Religieuses dans le processus de démocratisation du Continent ».

A la fin de sa communication lors du colloque, il a été demandé au Directeur national de l’Enseignement Catholique, révérend père Pierre Marie Chanel Affognon, d’expliquer le fait que le souverain pontife François XVI, ait reçu au Vatican le président de la république, malgré sa mauvaise gestion du pays. Sans hésiter, le religieux indique que, le président a été interpellé sur plusieurs sujets durant sa visite au Vatican, qu’il n’a jamais mis en application. « Si le Chef de l’État, Faure Gnassingbé écoutait un peu tout ce qui lui est dit au Vatican, beaucoup de choses auraient pu changer », a-t-il souligné.

Selon le révérend père, le rôle de l’église dans la lutte démocratique est important mais parfois insuffisant. L’homme de DIEU a dans la foulée, exhorté les togolais à éviter les insultes à l’égard du chef de file de l’opposition, de leurs compatriotes. Il leur préconise en outre, de chercher à rencontrer le chef de l’État, tant que l’occasion le permet. Ceci faisant, le pays pourra sortir de sa situation actuelle.

Il faut rappeler que ce deuxième colloque du CAP 2015, était l’une des activités inscrites au programme du 57émé anniversaire de l’indépendance du Togo.

Commentaire d'article

Umalis