Agro-Environnement Développement

L’UE octroie 328 millions au Togo pour la fourniture de l’eau potable

Selon l’ambassadeur de l’Union Européenne au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez, l’organisme international vient apporter son appui financier à la deuxième partie du projet de réduction des risques environnementaux et sanitaires en lien avec l’activité des vendeurs d’eau de forage dans la ville de Lomé.

En effet, ce projet financé à hauteur de 328 millions de FCFA vise à renforcer les capacités des opérateurs informels en vue d’offrir un service de qualité dans le cadre de la fourniture d’une eau potable, de l’assainissement et de la protection de la nappe phréatique. Lors d’une étude réalisée par l’Université de Lomé, près de 14.000 forages privés ont été recensés dans la capitale togolaise et ses environs.

Pour l’ambassadeur européen au Togo, les analyses physico-chimiques révèlent que 36% de l’eau des forages est sujette à une contamination fécale d’origine souterraine. Ainsi donc, en marge des campagnes de sensibilisation et de traitement de ces eaux, il faudra effectuer des actions concrètes en s’attaquant au mal par la racine. De ce fait, le programme de réduction des risques environnementaux et sanitaires a été confié à l’Agence Eau et Assainissement pour l’Afrique, bureau Togo (EAA-Togo) en partenariat avec les experts du ministère de l’Hydraulique pour une durée de 4 ans

Commentaire d'article

Umalis