Diplomatie

Lomé à l’honneur pour la première sortie officielle du président ghanéen

A la tête d’une importante délégation composée notamment de la ministre des Affaires étrangères du Ghana Shirley Ayorkor Botchway, Nana Akufo-Addo a foulé, pour la première fois depuis son investiture en tant que président du Ghana, le sol togolais. Il a été accueilli au poste frontière d’Aflao hier en fin d’après-midi par son homologue togolais Faure Gnassingbé. Dans le cadre d’une visite de 72 heures, son agenda est d’ailleurs bien garni.

Cette visite officielle du président ghanéen Nana Akufo-Addo se place sous le signe du renforcement de la coopération politique et économique entre les pays de la Cedeao dont le Togo et le Ghana qui partagent les mêmes frontières du côté ouest togolais. Dans la matinée de ce mercredi 03 mai, Nana Akufo-Addo ira constater de visu l’avancement des travaux au poste frontière juxtaposé de Noépé financé à hauteur de 7 milliards de FCFA par l’Union européenne. Cette ouverture transfrontalière est construite dans le but de faciliter les formalités douanières et commerciales entre les deux pays voisins.

Selon l’agenda du leader ghanéen, il visitera dans l’après-midi le Port Autonome de Lomé (PAL) avant de rencontrer la communauté ghanéenne installée au Togo. Ensuite, un dîner officiel sera offert par Faure Gnassingbé à la délégation ghanéenne dans la soirée de ce mercredi. Après Lomé, Nana Akufo-Addo ira au Burkina-Faso puis en Côte d’Ivoire avant d’effectuer dans le courant du mois une tournée diplomatique complète dans les pays de la Cédéao dont le Nigeria, le Sénégal, la Guinée, le Bénin, le Cap Vert, le Liberia et la Sierra Leone.

Commentaire d'article

Umalis