Développement Sécurité

Togo: les faiblesses des aviations civiles face aux menaces terroristes en évaluation à Lomé

Dans le cadre du projet  européen « Sureté de l’aviation civile en Afrique et dans la péninsule arabique (CASE), une rencontre internationale sur l’évaluation des faiblesses de l’aviation civile africaine face aux menaces terroristes, se tient à Lomé. Elle a réuni 10 pays africains (Bénin, le Burkina Faso, le Cap vert, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Nigeria et Togo).

La rencontre a pour objectif, l’amélioration de la sureté de l’aviation civile à travers le renforcement des capacités de lutte contre les menaces terroristes, le renforcement du contrôle de la qualité de la sureté de l’aviation, l’amélioration du niveau de conformité aux normes de l’organisation de l’aviation civile internationale et l’affinement des dispositifs réglementaires et des procédures de sûreté.

Les travaux de la réunion ont été animés par des experts européens. Plusieurs sujets ont été abordés à cette rencontre, entre autres, les vulnérabilités de l’aviation civile africaine, les question d’analyse et de gestion du risque.

Ont pris part à la rencontre, l’ambassadeur de l’Union européenne au Togo Nicolas Berlanga Martinez, le Coordonnateur pour les activités de sûreté de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) Bah-Traoré,et du directeur général de l’agence nationale de l’aviation civile du Togo le Colonel Latta Dokissime Gnama.

 

Commentaire d'article

Umalis