Jeunesse et emploi Société

Togo / 1er Mai : Le MMLK appelle au respect du code du travail et à un travail décent

A l’occasion de cette fête internationale des travailleurs, le Mouvement Martin Luther King (MMLK) met chacun devant ses responsabilités et rappelle que le travail est fait pour l’homme et non le contraire. A cet effet, il dit un « non » retentissant aux congés non autorisés, au refus de repos, à l’absence d’assurance pour les travailleurs et à d’autres injustices dans les lieux de travail.

APPEL DU MOUVEMENT MARTIN LUTHER KING POUR LE RESPECT DU CODE DU TRAVAIL ET DE LA CONVENTION COLLECTIVE INTERPROFESSIONNELLE EN VUE D’UN TRAVAIL DÉCENT AU TOGO A L ‘OCCASION DE LA JOURNÉE DU TRAVAIL

Le MMLK déplore les violations flagrantes et récurrentes des lois sociales au Togo et appelle à l’occasion de la journée du Travail au respect scrupuleux des textes et des conventions qui déterminent le contrat social entre l’employeur et l’employé. (CAS D’UNE SOCIÉTÉ DÉNOMMÉE MARINE LASHING SERVICES (MLS) DANS LA MANUTENTION PORTUAIRE AVEC LCT)

En effet, c est avec indignation et consternation que nous constatons impunément au quotidien les violations des droits des travailleurs au Togo.

A ce jour, ils sont des milliers qui travaillent mais n’arrivent pas à joindre les deux bouts parce que les conditions sont exécrables et misérables: ils travaillent beaucoup mais sont mal rémunérés et sous payés même au dessous du SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti -35.000f).

Aussi , ne sont ils pas régulièrement embauchés, pas de contrat de travail ou contrat fantaisiste qui ne tient d’’aucune législation ( 1 mois de contrat par exemple ) , ils ne sont pas déclarés à la CNSS ou les frais sont prélevés mais les comptes ne sont pas ouverts , pas de repos hebdomadaire, pas de congés mais sans jamais payés, pas de primes ni d ‘indemnités, ni avancements, heures supplémentaires souvent plus de 8h de travail non payées, pas de bulletin de paye, pas de sécurité santé au travail, pas d ‘équipement de protection individuelle ( EPI ), pas d ‘assurances en cas d’accident de travail alors que les risques sont énormes.

Malgré ces multiples irrégularités peintes en un tableau sombre, il est fréquent de constater des licenciements abusifs, injustes, secs et arbitraires avec des motifs fallacieux parce que les employeurs décident de leur gré et librement de se débarrasser de leurs employés sans qu’ils ne soient inquiétés par les services appropriés.

L’appel de ce jour va plus précisément aux opérateurs économiques dans les sociétés de la Zone Franche où toutes les dérives semblent être permises aux Libanais, aux Indiens, Coréens et aux Pakistanais ne cessant d’exploiter allègrement nos compatriotes, il en est de même pour les Chinois dans les travaux de la construction des infrastructures et des multinationales.

Pour le MMLK, ces expatriés prospèrent dans leurs entreprises sordides, leurs manigances et leurs irrégularités parce que les institutions de l État sont défaillantes et complices desquelles ils bénéficient largement du soutien comme l’inspection et le Tribunal du Travail.

En ce jour dédié au Travail , le MMLK à travers cet appel patriotique exhorte l ‘Etat Togolais à œuvrer davantage en vue de favoriser les conditions pour un TRAVAIL DÉCENT tant dans le secteur public et privé notamment aux personnels de l’ éducation et de l ‘enseignement , de la santé, des forces de sécurité et de défense, des médias, des mines , de la zone Franche , de la zone portuaire , des services aéroportuaires , de la ménagerie et autres .

Pour le MMLK, il faut un travail décent au Togo afin de rompre définitivement avec ce dicton populaire » ON NE TRAVAILLE PAS AU TOGO POUR ACHETER UN MOUTON MAIS POUR ÊTRE UN MOUTON «

Bonne et excellente fête de Travail!

Le Président,

Pasteur EDOH KOMI .

Commentaire d'article

Umalis