Société

La société civile outillée pour le suivi des recommandations de l’EPU au Togo

La formation sur le suivi des recommandations de l’examen périodique universel (EPU), initiée par l’Association des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT Togo) et démarré le 24 avril dernier, a pris fin ce mercredi.

Il a été question d’outiller les participants sur les mécanismes de suivi des recommandations formulées à l’endroit du Togo, à son deuxième passage à l’EPU. Ainsi, les participants ont été dotés d’outils pratiques, dont ils se serviront dans leurs actions.

Cette rencontre de jours a été organisée en collaboration avec le Centre catholique international de Genève (CCIG) et la Fédération internationale de l’action des chrétiens pour l’abolition de la torture (FIACAT).

Rappelons que, au deuxième passage du Togo à l’examen périodique universel le 31 octobre 2016, 195 recommandations avaient été formulées à son endroit. Il en a accepté 162. 26 ont été mises en ouvre et noté 22.

 

Commentaire d'article

Umalis