Media

Liberté de presse: le Togo 86ème du classement pour le compte de 2017

Reporters sans frontières (RSF) a dévoilé ce mercredi, le classement 2017 de la liberté de la presse dans le monde.  Sur 180 pays au classement, le Togo se retrouve à la 86ème  place. Mais le pays perd des points sur son score global de 2016.

Au Togo, malgré la pluralité des journaux, radios et chaines de télévision, la presse n’est toujours pas libre. Cela s’explique par le contrôle de l’information exercé par le gouvernement sur le Net et la prépondérance des médias d’État, selon Reporters sans frontière.

« Par crainte des violences qui augmentent pendant les élections, les journalistes ont tendance à s’autocensurer sur les sujets comme la corruption, l’armée, le président et sa famille », indique l’organisation. L’organisation indique aussi qu’avec le nouveau code Pénal de 2015 qui prévoit le retour de la pénalisation des délits de presse, cette liberté actuellement fragile pourrait être ébranlée si on se réfère aussi à l’arrestation puis la torture du journaliste Robert Avotor (Alternative) par des gendarmes en février 2017.

Il faut préciser que le classement 2017 de la liberté de la presse, n’a pas tenu compte du retrait des fréquences des médias du Groupe Sud Média (City FM et LCF).

 

Commentaire d'article

Umalis