Politique

Cette manière de rendre hommage à Sylvanus Olympio n’est pas la bonne, selon l’ANC

Suite à un entretien entre la présidente du Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) et l’Ambassadeur des États-Unis au Togo, il a été décidé une exposition sur la visite de Sylvanus Olympio aux États-Unis. L’exposition devra démarré ce 26 avril et prendre fin le 26 mai prochain. Cette exposition vise à rendre un hommage au père de l’indépendance de la nation Togolaise.

Cette exposition rentre dans les activités organisées par le gouvernement togolais à l’occasion de la commémoration du 57ème anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale. L’Alliance nationale pour le changement (ANC), voit dans cette exposition, un folklore plutôt qu’un hommage.

Dans une interview accordée à Africa Rendez-vous, sur la participation de l’ANC à l’exposition, le chargé à la communication du parti n’a pas mâché ses mots. « Pourquoi faire ? D’abord est-ce qu’on a déjà fait la lumière sur l’assassinat de Sylvanus Olympio ? Est-ce de cette manière qu’on réalise la réconciliation ? », a fustigé Eric Dupuy. Il a déploré aussi le fait que c’est l’Ambassade des États-Unis au Togo qui apporte son soutien à l’exposition, en fournissant les photos. « Cette manière de prétendre réhabiliter la mémoire de Sylvanus Olympio n’est pas la bonne et tout le monde sait qu’il a été assassiné par des gens désœuvrés », a-t-il souligné.

Cette exposition se situe dans le cadre de l’appui à la mise en œuvre du processus de réparations et conformément à la recommandation 46 de la CVJR. Elle stipule que « la CVJR recommande qu’un hommage soit rendu à certaines personnalités disparues qui ont occupé des postes de responsabilité importants et rendu service à la nation togolaise. »

Commentaire d'article

Umalis