Education

Togo / Précomptes des enseignants : La CSET impatiente de voir les résultats des travaux

Devenue un caillou dans le soulier du gouvernement, la question de cotisations aux prélèvements opérés sur le salaire des enseignants auxiliaires est sur la voie de trouver une réponse avec la mise en place d’une cellule ad hoc. D’ailleurs, celle-ci a déjà enclenché le processus par la séance de collecte de données auprès de certains enseignants. Toutefois, la CSET ne dort pas encore sur ses deux oreilles.

Lors de l’Assemblé Générale de la CSET tenue ce samedi à Lomé, Atsou Atcha, le porte-parole de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) tenait ces propos : « la cellule a commencé son travail et nous l’avons constaté. Mais on ne peut évaluer cette cellule qu’à la fin de leurs activités. Sinon nous sommes contents que cette cellule ait pu démarrer sa mission. Cependant, ce dont nous attendons réellement et de façon concrète, c’est le remboursement en bonne et due forme.

En effet, la question des prélèvements sur salaire a été mise sur le tapis au cours de cette Assemblée Générale et a été d’ailleurs longuement discutée. Les syndicalistes lancent un appel pressant aux autorités en charge de l’éducation afin de rembourser au plus vite les précomptes prélevés sur les salaires des enseignants grévistes. « Le salaire d’avril n’est pas encore disponible sur les comptes pour que nous puissions constater si les précomptes sont restitués ou non. Mais pour que l’année scolaire puisse bien se terminer, il faudrait que les autorités puissent nous reverser purement et simplement ces précomptes », a indiqué Atsou Atcha.

Commentaire d'article

Umalis