Société

Togo/boulevard Jean-Paul II, le MMLK exige une réhabilitation immédiate

Au Togo, emprunter certaines voies, se révèle comme un casse tête chinois. Plusieurs routes de la capitale sont dans un état défectueux. C’est le cas par exemple de l’axe routier Collège Saint joseph allant vers Kélégougan, qui n’est rien d’autre que la fameuse route Lomé-Vogan-Anfoin.

L’on se rappelle que la route Lomé-Vogan-Anfoin, avait reçu un double financement avec deux différentes entreprises (CECO et une entreprise chinoise) pour sa réhabilitation. La fin des travaux étaient prévus pour août 2015. Deux ans après, l’état de la route laisse à désirer. C’est ce que dénonce le Mouvement martin Luther King (MMLK), dans un communiqué publié ce jeudi.

Le communiqué indique que cette route qui relie le centre ville au nord de la capitale, est unanimement décriée par tous et considérée comme une route indigne de notre époque, faisant la honte du pays. Aussi, pratiquer cette route, a des conséquences préjudiciables sur la santé des usagers en raison de la poussière.

En somme, le MMLK exige du gouvernement un réaménagement immédiat du tronçon incriminée pour alléger la souffrance des usagers et riverains. La situation est alarmante et exige des mesures urgentes et appropriées des dirigeants pour alléger la souffrance des citoyens. Raison pour laquelle, le MMLK demande impérativement que ce tronçon soit réaménagé pour refaire l’image de la capitale Togolaise.

Commentaire d'article

Umalis