Economie Faits divers

Togo : La BPEC de nouveau secouée par une affaire de détournement de fonds

Ce n’est pas la première fois qu’un cas de détournement de fonds menace la crédibilité de la Banque Populaire pour l’Epargne et le Crédit (BPEC). Le chef de l’agence de la BPEC, Dame Afi Enyonam Adjogblé a disparu depuis le début de l’année 2017. En dessous de cette fugue à polémiques, certaines sources font allégation de l’évasion d’une importante somme d’argent.

D’après le journal « La Nouvelle Tribune » dans son N° 0027, la chef d’agence aurait détourné une somme de 50 millions de FCFA et est par la suite porté disparue. Après enquête, on aurait retrouvé dans sa voiture son sac à main contenant une somme de 2 millions FCFA.  Selon le même journal, le directeur général de la BPEC n’aurait pas voulu se prononcer sur cette affaire qui secoue son institution.

Tout est parti d’un communiqué publié par la BPEC informant que Madame Afi Enyonam Adjogblé a déserté son bureau de chef d’agence depuis le 25 janvier 2017 et est sommée de « reprendre son poste de travail…dans un délai de 48 heures ». Rappelons qu’en décembre 2014, Charlotte Mataka et Boyodi Abissétou, tous deux employés à la BPEC « ont été déférés à la prison civile de Lomé » pour avoir détourné 350 millions FCFA.

Commentaire d'article

Umalis