Société

Togo: décentralisation, les UST s’indignent face à la rétention d’informations

Les Universités sociales du Togo, étaient face à la presse ce mardi à Lomé, pour parler du processus de la décentralisation. L’organisation a manifesté son indignation face à la rétention d’informations constatée au niveau des  autorités nationales dans le processus.

Les UST dénoncent une certaine opacité autour du processus de décentralisation au Togo. Elles soutiennent que les autorités ne sont pas unanimes sur les dates de la tenue des élections locales. Les UST se disent même étonnées de la confidentialité qui entoure le processus et cela se traduit par l’absence d’informations à l’endroit des populations même de la société civile.

Le Professeur David Dosseh, Coordonnateur des UST et les siens, demandent au gouvernement de mettre à la disposition de tous les acteurs, les documents nécessaires et d’instaurer une communication permanente entre lui, les Organisations de la société civile et les partis politiques entre autres. Par ailleurs, ils demandent une publication des critères pressentis pour les assises des communes, avant le vote de la loi portant ressorts territoriaux des communes.

Il faut dire que cette sortie médiatique intervient à la suite d’une série de rencontres avec le ministre de la décentralisation et des collectivités locales, le directeur de la décentralisation et les députés de l’opposition. Rappelons aussi que les dernières élections locales au Togo, datent de 30 ans.

 

Commentaire d'article

Umalis