Développement Diplomatie

Le drapeau togolais flotte devant le Sénat de l’État de Washington aux États-Unis

Le Togo est dans les bonnes grâces du Sénat de l’État de Washington basé à Olympia. Dans une résolution prise par le sénat le 13 avril dernier, le Togo est félicité pour avoir opéré depuis 2006 d’importantes réformes en faveur des droits de l’homme et de l’État de droit avec l’organisation d’élections législatives libres et équitables.

Le Sénat félicite le Togo pour les efforts consentis en matière d’amélioration du climat des affaires à travers l’adoption d’un système de libre entreprise, selon un document rendu public par l’Ambassade des États-Unis au Togo. Cette reconnaissance au Togo par le gouvernement des États-Unis se traduit par l’invitation lancée au Togo pour accueillir le Forum 2017 de l’Acte sur la Croissance et les Opportunités Économiques en Afrique (AGOA).

Ce forum qui a pour objectif d’explorer les moyens d’accroître le commerce entre les États-Unis et l’Afrique, réunira le gouvernement togolais, le secteur privé et les sociétés civiles de 38 pays africains et des États-Unis d’après le document. La reconnaissance passe aussi par les réformes entreprises dans l’enseignement primaire à travers l’élimination des frais d’inscription au primaire.

Il faut rappeler que, les copies de la résolution votée par le Sénat de l’État de Washington ont été remises par le Sénateur Hunter G. Goodman, Secrétaire de l’institution, à l’ambassadeur des États-Unis au Togo, David Gilmour et au togolais Olowo-n’djo Tchala, co-fondateur d’Alaffia, une société basée dans l’État de Washington.

Commentaire d'article