Développement Société

Plus de la moitié de la population togolaise est dans l’obscurité selon le WEF

Le Togo est confronté à des difficultés d’accès à l’énergie surtout dans les zones reculées. 31,9%, c’est le taux d’électrification du Togo selon l’indice mondial de la performance de l’architecture énergétique «Global Energy Architecture Performance Index Report 2017» publié en mars dernier par le Forum économique mondial (WEF) et le cabinet de conseil en stratégie (Accenture Strategy).

D’après le rapport, moins d’un 1/3 de la population togolaise est électrifiée tandis que la grande partie est plongée dans l’obscurité. Avec 31,9%, le Togo occupe ainsi le 19ème rang au plan africain loin derrière le Congo (41,60%), le Zimbabwe (40,46%), le Bénin (38,40%), l’Érythrée (36,08%) et le Soudan (32,56%).

Dans le classement, cinq pays de l’Afrique du nord arrivent en tête avec de meilleurs taux d’électrification. Il s’agit des pays maghrébins : l’Égypte, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et la Libye. Sur les 127 pays étudiés, 69 ont atteints un taux d’électrification de 100%.

Derrière ces pays, viennent l’Afrique du sud 85,40%, le Ghana 64,06%, le Sénégal 56,50%, la Côte d’Ivoire 55,80% et le Nigeria 55,60%. Ils sont suivis par le Cameroun et le Botswana, soit respectivement 53,70% et 50%. La Namibie affiche un taux d’électrification de 47,26%. Au plan régional et mondial, l’Éthiopie, le Kenya, la Zambie, le Mozambique et la Tanzanie ont un taux très bas soit 27%.

Commentaire d'article

Umalis