Développement

Togo : Vers l’élaboration d’un nouveau Système National de Planification

Selon le document du résumé exécutif, « le Togo a perdu ses aptitudes de planification, de programmation, de budgétisation et de suivi-évaluation ». De ce fait, l’actuel système national de planification (SNP) n’est plus du tout adapté aux réalités de l’heure. Selon Derkbarry Bamba, Directeur général de la planification, cela constitue un frein pour le développement du Togo. Une révision réformatrice s’impose alors.

A cet effet, une rencontre a eu lieu ce vendredi entre les acteurs de la société civile, les agents du ministère de la Planification et des représentants des Directions Régionales des différents départements ministériels impliqués dans la planification afin d’échanger sur comment relancer le nouveau Système National de Planification qui, selon le Directeur général de la planification, « doit prendre en compte la dimension prospective » et s’inscrire dans l’approche Togo vision 2030.

Ainsi donc, le nouveau Système national de planification en cours devra s’inspirer de la prospective, de l’aménagement du territoire, de la planification sociale et économique, de la programmation, de la planification ascendante, des plans communaux de développement, des plans préfectoraux et des plans régionaux. Pour y arriver, il est proposé que le nouveau Système National de la Planification soit structurée de manière horizontale et de manière verticale.

« De manière horizontale et temporelle, nous avons la prospective, nous avons l’aménagement du territoire (qui est une prospective spéciale), la planification sociale et économique, la programmation. Au niveau vertical, nous avons la planification ascendante, nous aurons à avoir des plans communaux de développement, des plans préfectoraux et des plans régionaux », a expliqué le Directeur Général de la Planification.

Commentaire d'article

Umalis