Sports

Tour cycliste du Togo : Une 1ère étape difficile pour les cyclistes togolais

La 26ème édition du Tour cycliste international du Togo a débutée cette semaine avec 80 candidats en lice venus de 12 pays d’Afrique et d’Europe. A l’issue de la première étape de cette compétition,  l’Ivoirien Issiaka Cissé a été distingué vainqueur. Malgré le fait que cette étape n’ait pas été favorable pour le Togo, Abdou Raouf Akanga de l’équipe togolaise soutient qu’il est trop tôt pour se laisser aller au pessimisme.

Selon lui, le Tour cycliste du Togo est un tour d’envergure internationale qui donne rendez-vous aux meilleurs coureurs africains et d’ailleurs. C’est donc une compétition de haut niveau qui demande beaucoup d’investissement mais « seulement voilà nous ne sommes pas en forme. La dernière fois qu’on a fait une course de ce niveau remonte à, à peu près, 5 mois. Donc l’organisme a beaucoup souffert aujourd’hui. Et cela est dû à un manque de compétition. Mais on ne perd pas espoir. Nous nous sommes préparés et nous n’allons pas baisser les bras. Vous pouvez compter sur nous. Cette année nous allons faire quelque chose de super. On reste motivé pour la suite. Rien n’est encore joué », a-t-il indiqué avec optimisme.

En effet, Abdou Raouf Akanga a parcouru la distance Lomé-Danyi (151 km) en 3 heures 40 minutes, avec une moyenne de 37,8 km/heure. Rendez-vous est donc pris pour la deuxième étape du Tour cycliste qui se tient aujourd’hui. Les coureurs auront à parcourir la distance Sokodé-Niamtougou longue de 105 km.

Commentaire d'article