Sécurité Société

Togo: violences à Dapaong, Yark condamne ces agissements

Le ministre de la sécurité et de la protection civile le colonel Yark Damehame, s’est prononcé sur les évènements survenus le dimanche dernier à Dapaong. C’était en marge d’une formation sur le secourisme à Dapaong ce mardi.

Le ministre a tenu d’abord à expliquer les circonstances dans lesquelles ont lieu ces manifestations avant de condamner le comportement des conducteurs de taxi moto.

Selon lui, le jeune en question, était en provenance de Kétao (à l’Est de la ville de Kara), où il s’est approvisionné du carburant frelaté. Poursuivi par la police de Mango, ce dernier dans sa course, fauche un homme à Sabiégou. La police de Dapaong alertée, se lance également à ses trousses.

C’est dans ces poursuites que les conducteurs de taxis-motos (la plupart des manifestants) se sont soulevés pour protéger ce trafiquant, ce qui a généré des violences dans la ville.

Le colonel Yark a déploré l’attitude des zémidjans qui ont riposté aux forces de sécurité, avant de préciser que la vente du carburant de contrebande est interdite et punie par la loi.

Commentaire d'article