Politique

Togo : Nicodème Habia accuse l’UFC de vouloir « voler » ses militants


Dans une mise au point rendue publique hier, Nicodème Habia, le président du parti Les Démocrates, dénonce le fait que le parti de Gilchrist Olympio (UFC) ait tenté de corrompre ses militants. Est-ce la façon dont l’opposition prépare les locales ? En effet, il y a quelques semaines, l’ANC, le CAR, la CDPA et les FDR accusaient le parti au pouvoir (UNIR) de corrompre leurs militants de l’intérieur du pays en leur promettant des postes dans les délégations spéciales.

Mise au point

Un de mes militants vient de m’informer ce matin qu’il a été invité au siège de l’UFC hier par le secrétaire général du parti Mr Dimongou!

Selon le militant, Mr Dimongou lui propose d’être le candidat de l’UFC pour la prochaine élection législative parce que l’UNIR et l’UFC ont déjà convenu du partage des sièges et le parti UNIR est prêt à aider l’UFC à avoir des sièges là où lui même ne peut en avoir, ainsi l’UFC serait prête à donner tout ce que le militant voudra afin d’accepter représenter le parti aux prochaines législatives.

C’est un acte d’une bassesse inqualifiable et de trahison envers le Peuple Togolais souverain.

J’en appelle à la vigilance de tout un chacun et au sens de responsabilité de tous les militants pour être ferme pour ne pas trahir notre combat.

TchokoTchokoAblodé.

Lomé le 11 Avril 2017

Le Président national,

Commentaire d'article

Umalis