Economie

Togo : Le quai minéralier du Port Autonome de Lomé (Pal) cherche preneur

7 mois après la gestion du quai minéralier du Port Autonome de Lomé (Pal) par le groupe Boluda, il est encore sur le point d’être confié aux soins d’autres mains, en témoigne l’avis de passation des marchés publics lancé ce lundi dans le quotidien national « Togo-Presse » par le Directeur Général, le Contre-amiral Fogan Adegnon.

Pour rappel, le document de transfert de responsabilités a été paraphé le 26 septembre 2016 en présence du ministre des Infrastructures et des transports, Ninsao Gnofam, du Contre-amiral Fogan Adégnon et du PDG de Boluda Corporation, Vincent Boluda Fos. C’est ainsi que les services de remorquage de bateaux du Port Autonome de Lomé sont devenus l’affaire du groupe Boluda. En effet, ce contrat est prévu pour durer 20 ans mais, à la surprise générale, le quai minéralier risque de tomber en de nouvelles mains un an à peine.

A défaut des raisons officielles de ce changement de cadence qui ne sont pas encore données et qui risquent de ne pas l’être, le quotidien « Liberté », paru ce mercredi, a écrit : « lors de sa concession, les responsables du PAL avaient rassuré que la cession des activités de remorquage est censé contribuer à l’expansion du PAL et aussi s’inscrivait dans le processus des reformes entreprises par l’État pour accompagner le développement du PAL en faisant appel à des professionnels pour améliorer le rythme de remorquage, d’amarrage et de déhalage des navires sur les quais ». Mais cette allégation ne justifie toujours pas une telle gestion du quai minéralier du Port Autonome de Lomé (PAL).

Commentaire d'article

Umalis