Développement Justice Société

Togo: des acteurs africains de défense des droits humains à Lomé les 20 et 21 avril

Plusieurs acteurs de défense des droits humains de l’Afrique sont attendus à Lomé les 20 et 21 avril prochain.  C’est dans le cadre de la conférence internationale sur « Les droits humains dans un contexte d’élections et de démocratisation en Afrique 50 ans après la signature des deux pactes des Nations Unies (PIDCP et PIDESC) ».

Pour cette rencontre, plusieurs organisations africaines de défense des droits de l’homme sont attendues. Ces activistes vont à travers des conférences débats et travaux en commission, reposer la problématique de la prise en compte du respect des droits humains dans le processus de démocratisation dans les États africains. La situation des États africains, 50 ans après les deux pactes des Nations Unies (PIDCP et PIDESC), sera présentée.

Les thématiques qui seront abordées durant la rencontre sont : promotion de la paix dans le processus démocratique en Afrique, État de droit et souveraineté populaire dans un contexte électoral et quel accompagnement efficace des victimes de violation des droits de l’homme pour la consolidation d’un processus démocratique.

Cet évènement international est organisé par l’Association Internationale des Juristes Démocrates (AIJD) en collaboration avec la Nouvelle Alternative pour le Développement Durable en Afrique (NADDAF), le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), le West Africa Networking for Peacebuilding-Togo (WANEP), la Concertation Nationale de la Société Civile et l’Association Internationale des Étudiants Juristes (AIEJ -Togo).

Commentaire d'article

Umalis