Diplomatie Santé

Période post-ebola, Faure Gnassingbé du Togo à Monrovia

Le chef de l’État Faure Gnassingbé rencontre ses pairs ce mercredi à Monrovia (Libéria) pour un sommet sous-régional sur Ebola. Les chefs d’États vont plancher sur la reconstruction et le développement des systèmes sanitaires dans les pays de la sous-région ouest-africaine.

Nommé coordinateur de la lutte contre le virus Ebola en Afrique de l’Ouest en novembre 2014 par les chefs d’État des pays membres de la CEDEAO, le président togolais va superviser la revue du rapport de la réunion des experts tenue la veille de cette rencontre.

Ensemble, ils définiront les perspectives de la période post-Ebola en Afrique de l’ouest, dans l’optique des réformes mondiales fondées sur les enseignements tirés de l’épidémie. Bien que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ait annoncée la fin de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’ouest et la fin de la transmission au Liberia en janvier 2016, la CEDEAO avait reçu de nouveaux appuis financiers de partenaires étrangers pour contenir la maladie.

Déclarée en mars 2014, il faut rappeler que l’épidémie d’Ebola s’est révélée la plus meurtrière de tous les temps avec 28.600 personnes infectées dans six (6) pays de la CEDEAO, dont 11.300 décès. Le Liberia, la Guinée et la Sierra Leone ont été les pays les plus touché. Aucun cas n’a été recensé au Togo.

La main puissante de Dieu est sur ce pays.

 

 

Commentaire d'article

Umalis