Développement

Togo: le PND va s’appuyer sur les acquis de la SCAPE

Le ministère de la planification a ouvert ce mardi à Lomé les travaux de l’atelier de validation du rapport de la revue globale de la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE). L’objectif est de formuler des recommandations en termes d’acquis et de contraintes, pour une meilleure élaboration et mise en œuvre de la prochaine stratégie qu’est le Plan National de Développement (PND) sur la période de 2018-2022.

Il sera question au cours de cette rencontre de passer en revue les progrès enregistrés dans la mise en œuvre de la SCAPE et de voir les acquis, les contraintes, faiblesses et défis en vue de les actualiser pour le développement du Togo.

Ainsi, de la mise en œuvre de la SCAPE, on retient que le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) est passé en moyenne de 4,3% sur la période 2009-2012 à 5,0% sur la période de 2013-2015. Sur la période de 2013-2015, le Togo a respecté la plupart des critères de convergence de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ce qui fait que le taux d’inflation est resté en deçà de la norme communautaire de 3%. Autres progrès à mentionner, la réduction de la pauvreté soit, 58,7% en 2011 à 55,1% en 2015.

Cet atelier de deux jours, accouchera à terme des recommandations qui serviront à l’élaboration du plan national de développement (PND). Ce plan vient en remplacement de la SCAPE presque arrivée en fin d’exécution. Ces recommandations seront relatives au développement des secteurs sociaux et du capital humain, au développement à la base et de la jeunesse, à la consolidation des bases de la croissance économique et à la prise en compte des populations les plus vulnérables

Commentaire d'article