Faits divers Sécurité

Togo : Grenades lacrymogènes et jets de pierre ce dimanche à Dapaong

Le calme n’a pas régné ce dimanche 09 avril à Dapaong. En effet, les forces de l’ordre et de sécurité étaient en duel avec les populations de Dapaong. Selon des témoins, les jets de pierre et la fumée des pneus brûlés ont répondu au bruit des grenades lacrymogènes et ce fut une scène semblable à un champ de bataille sauf que les coups de fusils ont fait abstraction du décor.

En effet, tout a commencé par l’interpellation d’un distributeur en gros de carburant illicite par des hommes en civil la veille non loin de son domicile. Selon les informations, le jeune homme a été agressé et matraqué. Son père qui a voulu s’interposer s’en est sorti avec le crâne fracassé et a été embarqué de force. N’eut été la protestation des populations, il ne serait pas relâché quelques heures plus tard. Cette scène a créé une légère tension dans la ville.

Cependant, lorsque le jeune homme en question avait voulu ouvrir sa boutique le lendemain, les forces de l’ordre s’en sont pris à lui et l’ont embarqué de force. Ce fut une exaction de trop à laquelle la population a voulu s’opposer. C’est le début de vives altercations entre la population et les forces de l’ordre qui ont dû demander des renforts. Bastonnade, course-poursuites entre forces de l’ordre et jeunes, jets de grenades lacrymogènes, pneus brûlés surtout à Tingbane et à Carnaval, voilà à quoi se résume la suite du scénario.

Selon les informations, 7 personnes ont été arrêtées et directement envoyées à la prison civile de Dapaong. En outre, on compte plusieurs blessés au sein de la population.

Commentaire d'article