Santé

Tout savoir sur la carambole : Juteux à la vue, toxique au goûter ?

Fruit exotique d’un jaune doré, la carambole est connue sous plusieurs noms : pomme de Goa, groseille de Coromandel ou star-fruit. Issu du carambolier, la carambole est une baie assez acide au goût, contenant deux graines dans chaque carpelle (petites ailes). A cause de ses tranches qui lui donnent une forme d’étoile, il est souvent utilisé pour la décoration des plats. Peu calorique, la carambole est un fruit à la fois délicieux et acide qui peut aussi se révéler toxique.

Originaire d’Asie, la carambole se déguste en jus, en confiture ou en salade mais peut devenir dangereux si consommé en grande quantité ou quotidiennement. En effet, de nombreuses études ont attesté la haute toxicité du fruit et de son jus, ce qui en fait un fruit à consommer avec modération. À cause d’une neurotoxine associée à l’acide oxalique qu’elle contient : la carambole peut devenir un puissant néphrotoxique, essentiellement pour les insuffisants rénaux ou les patients sous dialyse. Outre l’affectation rénale, elle aurait des incidences sur le cerveau en provoquant une encéphalopathie sévère. Raison pour laquelle, il est même conseillé aux individus sains de consommer la carambole en dose très modérée.

Importante source de vitamine A, la carambole est également riche en acide citrique et en acide oxalique. En effet, la vitamine C est réputée pour ses effets tonifiants et dynamisants pour l’organisme car elle renforce les défenses immunitaires. Par ailleurs, les polyphénols que contient la carambole agissent pour lutter contre les radicaux libres de l’alimentation et renforcer la protection des membranes cellulaires tout en diminuant les risques de développement de maladies comme les cancers ou le vieillissement cutané.

Il est recommandé de la consommer uniquement quand elle est mûre et ferme avec une peau jaune éclatante. C’est une source utile de fibres, de vitamine C, de glucides et d’eau. Toute la carambole se mange, alors pas besoin de la peler ou de l’épépiner avant de la manger. Cependant, attention ! Si vous ressentez les effets suivants (insomnies, vomissements, confusion…) après l’avoir consommé, consultez un médecin dans les plus brefs délais !

Commentaire d'article

Umalis