Développement Education

Une visite au CERSA a clôturé l’agenda du vice-président de la BM

A Lomé depuis le mercredi 5 avril dernier, le vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique, Monsieur Makhtar Diop, achève aujourd’hui son séjour dans le cadre de la visite de travail au Togo. Après une rencontre avec le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, et certaines autorités de la République, il a effectué dans la journée d’hier une visite à l’Université de Lomé pour prendre connaissance des actions en cours au Centre Régional d’Excellence sur les Sciences Aviaires (CERSA), financé par la Banque mondiale.

En effet, Monsieur Diop a eu un entretien avec le président de la République togolaise à propos de l’état actuel de la coopération entre la Banque Mondiale et le Togo ainsi que de l’appui que l’institution pourrait apporter en vue de soutenir davantage le Togo dans ses efforts de développement économique et social. C’est d’ailleurs dans ce cadre que le vice-président de la BM a signé trois accords de financement d’un coût total de 65 millions de dollars pour le renforcement de la politique sociale du gouvernement.

Financé par la Banque mondiale à hauteur de 8 millions de dollars dans le cadre du projet des centres d’excellence africains pour le soutien de l’enseignement des sciences et technologies dans les universités en Afrique de l’Ouest et du Centre, le Centre Régional d’Excellence sur les Sciences Aviaires (CERSA) est opérationnel depuis 3 ans et forme des étudiants de l’Afrique de l’ouest et du centre pour ses programmes de Masters et de Doctorants.

Lors de son déplacement à l’Université de Lomé, M. Makhtar Diop a eu une séance d’échanges avec les enseignants, étudiants et autres acteurs du CERSA avant d’entamer la visite des installations actuelles et celles en cours basées sur le financement de la Banque mondiale. Ensuite, aidé du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Octave Nikoué Broohm, du Président de l’Université de Lomé, Komla Dodzi Kokoroko et du Directeur du CERSA, Jacob Kokou Tona, le vice-président de la Banque mondiale a posé la première pour la construction du bâtiment et des laboratoires spécialisés du Centre.

Commentaire d'article

Umalis