Economie

Togo / Opportunités d’affaires avec l’Allemagne : C’est vraiment le printemps à Lomé !

Lomé accueille depuis hier le grand rendez-vous annuel de la coopération entre le Togo et l’Allemagne. Des entreprises allemandes et togolaises, des membres du Bundestag et les représentants des chambres de commerce et des organisations professionnelles des deux pays ont donné un ton solennel à l’évènement. La touche régionale est aussi marquée par la présence des pays de l’hinterland (Burkina-Faso, Mali et Niger).

En effet, le « Printemps de la coopération germano-togolaise » représente pour le président togolais Faure Gnassingbé le fer de lance de sa politique étrangère afin d’aboutir à la signature de nouveaux partenariats capables d’impacter la croissance et le développement du Togo.

A l’ouverture de la conférence, le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, a présenté les avantages économiques dont le Togo est doté : transit de produits et de biens vers les Etats de la sous-région, porte d’entrée pour les pays de l’hinterland, véritable hub sous régional, climat favorable aux investissements privés et aux partenariats public-privés etc. En outre, des rencontres et échanges sont organisés pour que les investisseurs prennent mieux connaissance des contours du marché et des opportunités d’affaires qu’offre le Togo.

Plusieurs entreprises allemandes se sont faites représentées dont les géants Siemens, Inros Lackner et Gauff. On compte aussi parmi les participants les responsables d’Afrika Vieren, une association regroupant près de 600 entreprises allemandes opérant en Afrique. D’ailleurs, lors de la 1ère édition du Printemps de la coopération germano-togolaise, trois sociétés allemandes ont signé des contrats avec des entreprises togolaises.

Cette année, 8 autres entreprises allemandes promettent d’emboiter le pas des trois premières. De plus, un protocole d’accord sera paraphé entre un Groupe bavarois et le gouvernement togolais.

Commentaire d'article

Umalis