Media

Togo / Agbéyomé Kodjo approuve la relecture du Code de la presse par la HAAC

Après les nombreuses déconvenues observées dans le monde des médias togolais ainsi que la récente fermeture de LCF et City Fm, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a trouvé utile de faire le ménage dans ce secteur qui devient cause de nombreux problèmes. Elle a donc décidé de faire une relecture du Code de la presse, une initiative approuvée par l’ancien Premier ministre, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo.

Est-ce là le moyen de redonner à la presse togolaise sa lettre de noblesse ? La HAAC le pense bien. D’ailleurs, elle a récemment organisé avec les patrons de presse et autres professionnels des médias un séminaire pour entretenir les journalistes sur les acquis de la profession. Cependant, certains pensent, à tort peut-être, que c’est une façon subtile de museler la presse.

Selon le président de l’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS), cette initiative en soi n’a rien de mauvais. En revanche, « une bonne presse doit donner une bonne image du pays. Quand un touriste vient, il prend la presse ou il regarde, il juge donc de l’état des droits de l’Homme ou de l’état de la démocratie, de l’avancée culturelle dans le pays », a-t-il expliqué.

Commentaire d'article

Umalis